10|12|2021

Le plafond d'exonération des chèques cadeaux est exceptionnellement augmenté pour 2021

card-g4bfa41ed0_640
En cette période de fêtes de fin d'année et en raison de la prolongation des mesures sanitaires, le ministère de l’Économie indique que le plafond d’exonération des chèques-cadeaux est exceptionnellement relevé à hauteur de 250€ pour 2021.

Exonération de cotisations des chèques-cadeaux accordés aux salariés

Les chèques-cadeaux octroyés par les CSE aux salariés sont, par tolérance, exonérés de cotisations tant que leur valeur cumulée ne dépasse pas 5% du plafond mensuel de la sécurité sociale par an et par salarié (171,40€ en 2021).
Au-delà de cette limite, les bons d’achat et cadeaux sont en principe soumis à cotisations. Cependant, ils sont exonérés de cotisations s’ils sont :
> distribués en relation avec un événement précis ;
> d’un montant non disproportionné par rapport à l’événement, c’est-à-dire d’une valeur conforme aux usages (5% du plafond mensuel par événement et par année civile, soit 171,40€ en 2021) ;
> et d’une utilisation déterminée, en relation avec l’événement.
Parmi ces événements, on trouve le Noël des salariés et des enfants (jusqu’à 16 ans révolus dans l’année civile), sachant que dans ce cas la limite s’entend par enfant et par salarié.
La même exonération s’applique aux chèques-cadeaux octroyés par les employeurs dans les entreprises sans CSE de plein exercice (entreprises de moins de 50 salariés ou PV de carence).


Augmentation du plafond d’exonération pour 2021

En raison « des conditions particulières rencontrées pendant l’année 2021 » et notamment, la prolongation des mesures sanitaires qui ont à nouveau affecté l’activité des CSE durant l’année, le ministère de l’Économie a annoncé l’augmentation du plafond d’exonération des chèques-cadeaux pouvant être remis aux salariés pour les fêtes de fin d’année 2021.
Ainsi, en 2021, la limite de 171,40€ sera donc relevée jusqu’à 250€.
Reste à clarifier maintenant les limites précises de cette tolérance (période d’octroi des chèques-cadeaux, etc.). Elles devraient être prochainement fixées, sans doute via une communication du site Internet du réseau des URSSAF.
Pour rappel, en 2020, le gouvernement avait décidé de doubler ce plafond à hauteur de 342,80€, en raison des contraintes liées à la situation sanitaire et aux périodes de confinement successifs. La tolérance avait par la suite été précisée par le réseau des URSSAF, qui avait indiqué que cette mesure exceptionnelle concernait les bons d’achat et chèques-cadeaux attribués jusqu’au 31 décembre 2020, puis finalement jusqu’au 31 janvier 2021.

Cerfrance Lot-et-Garonne

Social Employeurs

23|10|2019

Comment fonctionne la réduction générale des cotisations patronales ?

> Lire la suite

Social Employeurs

08|01|2020

Reconduction de la prime exceptionnelle de pouvoir d'achat

> Lire la suite

Social Employeurs

10|09|2019

Les cotisations sociales du dirigeant : à quoi servent-elles ?

> Lire la suite

Social Employeurs

22|11|2019

La couverture sociale : comment faire le bon choix ?

> Lire la suite
> Plus d'actualités
Cerfrance Lot-et-Garonne © 2022 - tous droits réservés   mentions légales   protection des données    création Influa Agence web ©2019